Questions de la CPU au ministère

La CPU pose au ministère cinq questions dont les réponses conditionnent le dépôt des maquettes par les universités

La CP2U (comité permanent de la CPU) du 8 janvier 2009 rappelle l’action qu’elle a menée pour faciliter la concertation au niveau national et accompagner les universités dans la préparation des maquettes de master mais elle formule aussi des questions en suspens sur lesquels sont attendus des arbitrages positifs qui conditionnent le dépôt des maquettes de master.

1°) Des mesures financières attractives doivent être proposées aux étudiants de master de 2e année; de plus, les périodes de stage doivent valoir aux stagiaires le statut de salarié. Les charges qui en résultent doivent être assumées par l’employeur prospectif en faveur duquel elles auront un rôle d’attractivité.

2°) Le dispositif d’offres de stages de licence, de M1 et de M2 doit être rendu public et doit préciser les conditions dans lesquelles les titulaires d’un master pourraient accomplir un stage pour préparer le concours sans avoir à se réinscrire dans une formation de master.
Les conditions d’une indemnisation attractive des maîtres de stage doivent être précisées.

3°) La répartition des formations disciplinaire et professionnelle doit s’étendre aux deux ou trois premières années d’exercice, en continuité avec la formation de master, avec décharge de service pour les jeunes titulaires.

4°) A la date de dépôt des maquettes, le contenu et l’organisation des formations et le contenu et l’objectif des concours doivent être considérés comme provisoires et expérimentaux. Un comité national de suivi de la réforme doit être mis en place immédiatement.

5°) Des mesures transitoires doivent être prévues pour les candidats ayant échoué au concours 2009.

Recherche

Menu principal

Haut de page